VO2 Max

L’oxygène est le carburant nécessaire à tout effort physique prolongé.

Le VO2 max est le débit maximum d’oxygène consommé lors d’un effort, c’est-à-dire le volume maximal d’oxygène prélevé au niveau des poumons et utilisé par les muscles par unité de temps.

Le V02 max est exprimé dans l'absolu en litres par minute et pour être comparable d'un sujet à l'autre, il est ramené au kilo de poids. On obtient alors des millilitres d'oxygène par minute et par kilo de poids.

Ce volume d’oxygène consommé ne dépasse pas une valeur maximale même si l’effort augmente en intensité.

Cette valeur est en moyenne de :
-45-50 ml /min/kg pour les hommes
-35-40 ml /min/kg pour les femmes

Les sujets capables d'utiliser la plus grande quantité d'oxygène sont ceux qui possèdent les meilleures capacités physiques pour les sports d'endurance.

Le VO2 max est une caractéristique individuelle qui dépend des caractères anatomiques et physiologiques des individus, à savoir:

1 - la capacité de diffusion de l’oxygène de l’air inspiré des alvéoles vers le sang.

2 - la capacité de transport de cet oxygène, qui dépend du nombre de globules rouges, du débit cardiaque et du développement du système vasculaire (notamment capillaire).

3 - la capacité d’utilisation de cet oxygène par les cellules musculaires.

Même si elle est dite « maximum », cette valeur peut évoluer et s’améliorer pour un même individu en fonction de l’entraînement.

 
Comment mesure t’on le VO2 max ?

Le VO2 max peut être mesurée directement à l’aide de dispositifs ergométriques ou indirectement par rapport à la fréquence cardiaque pour un effort donné. La mesure directe est, comme son nom l'indique, une mesure précise de la quantité d'oxygène consommée par l'individu lorsqu'il est au maximum de l'effort (un appareil complexe fait la différence entre l'oxygène inspiré et l'oxygène expiré).

Elle est faite à l’aide de tapis roulants, avirons ou bicyclettes ergométriques, qui permettent de quantifier précisément l’effort fourni.

Celui-ci est poussé jusqu’à l’obtention de cette valeur maximale de consommation de l’oxygène (l’oxygène consommé est mesuré par l’analyse de l’expiration).

Cette méthode doit donc être réservée à des personnes en bonne santé, et doit se faire sous surveillance médicale.

Les méthodes indirectes permettent d’extrapoler le VO2 max à partir d’un effort moins important, en prolongeant les courbes de consommation d’oxygène et de fréquence cardiaque jusqu’à un effort extrême « virtuel » (la fréquence cardiaque maximale étant évaluée à 220-l’âge).

Retour