3 grandes périodes d'entraînement

LES DIFFERENTS TYPES DE PREPARATION PHYSIQUE

—› La préparation physique générale (PPG)

Elle correspond à une période qui peut s'étendre jusqu'à 7 mois (macrocycle) selon l'activité.
Le but recherché par cette préparation est:

• le développement et l'harmonisation des diverses qualités physiques
• le travail des points faibles

On travail sur deux niveaux:

• les qualités physique n'intervenant pas forcément dans l'activité
• l'aspect général d'une qualité physique

La longueur de cette période va varier selon le publique concerné, elle peut être très longue pour les débutants,les jeunes ou bien très réduites pour les sportifs de niveau qui sont quand a eux sollicité par les différentes compétitions.

La PPG représente entre 30 et 60% de l'entraînement total. Ce pourcentage varie en fonction de l'activité et du sportif. C'est une période ou l'on travail la quantité et les points faibles afin d'augmenter le niveau de forme de base du pratiquant.


—› La préparation physique auxiliaire (PPA)

Elle arrive en continuité et n'est pas en rupture franche avec la PPG.
On sélectionne les qualités sollicitées par l'activité.

Son but est:

• le développement des qualités physiques en rapport direct avec l'activité, en fonction de l'individu et des choix technico-tactiques
• travail des points de forts

C'est une période ou l'on travail en qualité par rapport à la PPG ou on travail en quantité.


—› La préparation physique spécifique (PPS)

Cette période demande 1 investissement très important de l'athlète, elle doit être suivi de période de récupération et/ou de transition.
Son but est:

• l'harmonisation de tous les facteurs de performance
• recherche de l'état de condition optimum

Elle représente 10 à 25% du volume de la charge d'entraînement.
L’intensité des exercices va devenir proche de celle de la compétion.

Retour