Fréquence cardiaque

La charge d’entraînement ou de compétition
 
Deux notions sont indispensables pour évaluer une charge d’entraînement ou de compétition : le volume et l’intensité qui vont susciter les modifications physiologiques espérées.
 
La notion de « volume » est parfois insuffisante pour décrire le volume d’une charge et notamment dans les sports d’endurance. La durée est mieux adaptée pour exprimée les effets des charges sur l’organisme.
 
L’intensité d’une charge peut être exprimée de plusieurs façons :
 
1 - Par la consommation d’oxygène en ml/kg/min ou par un pourcentage de VO2max
 
2 - Par la puissance développée en watts
 
3 - Par la vitesse de déplacement (km/h ou m/s)
 
4 - Par la fréquence cardiaque
 
Les méthodes 1 et 2 sont réservées aux laboratoires d’effort, mais les appareils mesurant la puissance fournie se développent.

La vitesse de déplacement est beaucoup utilisée en athlétisme où on utilise des pourcentages de VMA. Par contre pour d’autres sports comme le cyclisme, cette méthode n’est pas pertinente (résistance de l’air qui augmente avec le carré de la vitesse, force de gravitation positive ou négative…).

Retour