Interêt de la FC

Intérêt de la Fréquence Cardiaque

L’utilisation de la fréquence cardiaque est la méthode la plus utilisée pour apprécier l’intensité relative de la charge d’entraînement ou de compétition. Grâce à la mise au point de cardio-fréquencemètres à affichage direct, le contrôle de la FC s’effectue facilement.


Certains appareils à mémoire permettent d’enregistrer la fréquence cardiaque pendant toute la durée des exercices et de retransmettre les courbes de ses variations sur ordinateur. L’utilisation de la fréquence cardiaque est basée sur le fait qu’il existe une relation linéaire entre la fréquence cardiaque et la consommation d’oxygène.


Toutefois, la FC n’est pas significative pour des efforts supérieurs à la PMA. Pour des exercices uniquement lactiques ou alactiques, la FC n’est plus significative car elle n’atteint pas sa valeur maximale qui de toute façon n’indiquerait pas clairement qu’il s’agirait d’un effort égal ou supérieur à la PMA.


En l’absence d’appareils capables de mesurer la puissance, il faudra se contenter d’apprécier l’intensité de la charge qui doit être ressentie comme l ‘effort maximal ou proche du maximum possible pendant la durée visée.


Selon la fréquence cardiaque maximale, l’entraînement idéal consisterait à étalonner le sujet en laboratoire pour déterminer la relation entre fréquence cardiaque et la consommation d’oxygène, et surtout la FC correspondant au seuil aérobie et celle correspondant au seuil anaérobie. En effet, ces valeurs sont étroitement corrélées au niveau initial du sujet et à son entraînement.
La fréquence cardiaque maximale est déterminée soit en laboratoires, soit sur le terrain au cours d’un test progressif et maximal.

Retour